Dans la protection sociale, lutter c’est vital
Militant ?
Accueil du site > Nos Professions > Missions Locales - PAIO > RAPPORT BORELLO : « Une inclusion sans moyen ! (...)

RAPPORT BORELLO : « Une inclusion sans moyen ! »

Publié le vendredi 2 février 2018

RAPPORT BORELLO : « Une inclusion sans moyen ! » Ou comment avaler son chapeau en nous faisant avaler des couleuvres !

Tout ça pour ça !? Un rapport de 73 pages après 4 mois de concertation et 400 personnes auditées, mais un rapport qui ne répond pas du tout aux questions posées dans la lettre de mission de la ministre du travail. Rappel des questions : a) Comment sortir de la fragmentation des dispositifs d’aide et accompagner réellement vers l’emploi ceux qui en ont besoin ? b) Quelles propositions systémiques pour mobiliser les acteurs de l’insertion autour de solutions innovantes ? c) Quelles politiques réellement inclusives pour l’ensemble des publics exclus présent sur le territoire national ?

Borello / Pénicaud : Le plan social massivement anti-jeunes Si ce rapport ne répond pas aux questions posées, alors à quoi sert-il ? A entériner la suppression des Emplois d’Avenir déjà actée dans la loi de finances 2018, et la suppression de 260 000 contrats aidés. Ce rapport acte donc la suppression de plusieurs dizaines de milliers d’emplois aidés pour les jeunes ! Ce rapport est celui d’un plan social massif anti-jeune… C’est une rupture non conventionnelle et collective entre le gouvernement Macron et la Jeunesse la plus en difficulté !

Mieux que les contrats aidés ? PMSMP et Service civique. La blague ! Les contrats aidés c’est un signal négatif qu’il dit Borello (p.17)…Alors il faut proposer…des services civiques parce qu’ils ne sont pas stigmatisants…(c’est écrit encore page 17 !!!) et des PMSMP … Pourquoi ne pas transformer le ministère du travail en Ministère du stage en entreprise et du service civique !? Au fait, savez-vous que les aides aux entreprises représentent 172 milliards d’euros (cour des comptes – rapport de 2010)…Ce n’est pas stigmatisant ça ?

PEC, PIC et Colégram, Bor – Bor et Borello Le PEC* va utiliser quelques miettes du PIC* pour des formations en sorties de parcours, mais y’en aura pas pour tout le monde…et les parcours de formation sont ridiculement courts…De qui se moque-ton ? (* : Parcours Emploi Compétences - ** : Plan d’investissement Compétences)

Un rapport qui paraît en même temps que la circulaire PEC. Bizarre, non ?! C’est bizarre quand même que la circulaire PEC sorte en même temps que le Rapport…qui préconise ces fameux « parcours emploi compétences ». La lettre de mission a été écrite en même temps que la circulaire, non ?

Le PEC…Parcours d’Embauche Complexe ! Avec le PEC, comme on passe de 460 000 à 200 000 contrats aidés, alors autant complexifier la démarche de recrutement, la rendre plus contraignante et plus lourde administrativement…C’est le cerfa qui va changer !

Vive le Capitalisme d’Intérêt Général ! Borello se pose en chantre d’un capitalisme d’inclusion et revendique un bel oxymore : le capitalisme d’intérêt général… Pourtant il écrit (page 7), que notre système capitaliste fait courir un risque d’exclusion sociale et de précarité à 10% de la population. Y’a juste un souci, c’est que c’est le capitalisme qui induit cette précarité et cette exclusion. Ce n’est plus un risque mais une conséquence. Nuance !

Faut-il lire ce Rapport ?

Montreuil, le 30 janvier 2018

Mots-Clés

Coordonnées

Fédération Nationale CGT des Personnels des Organismes Sociaux
Case 536
263 rue de Paris
93515 Montreuil Cedex
tél : 01 55 82 87 01 / fax : 01 48 59 24 75


Agrandir le plan
Réalisé par Atelier Digitaline et propulsé avec SPIP 2 | Espace privé