Dans la protection sociale, lutter c’est vital
Militant ?
Accueil du site > Fédération > Appel du CFN d’Evian Les Bains des 16 et 17 (...)

Appel du CFN d’Evian Les Bains des 16 et 17 mai 2018

Publié le vendredi 18 mai 2018

Depuis des décennies, nous vivons sous la gouvernance des adeptes du néolibéralisme, inspirée par les politiques sociales et économiques anglo-saxonnes de Reagan et Thatcher, refusant le partage équitable des richesses.

Cette tendance s’amplifie et s’accélère fortement sous le règne MACRON/MEDEF. L’ensemble des travailleurs est confronté à travers le monde à une course effrénée au moins-disant social. A cela s’ajoute une montée des impérialismes visant à mettre à bas la démocratie et le droit des peuples à s’exprimer librement. Preuve en est des violences exercées envers les manifestants et les étudiants ces dernières semaines, la volonté de criminaliser l’action syndicale dans la continuité des gouvernements précédents.

Derrière le spectacle des premiers « pas » de la présidence Macron, les idées de l’extrême droite et ses pratiques, violentes et xénophobes, gagnent du terrain. La menace brune n’a pas disparu. Elle mute.

Le CFN s’associe aujourd’hui 17 mai à la journée mondiale de lutte contre l’homophobie, la lesbophobie, la biphobie et la transphobie, pour condamner et combattre l’augmentation préoccupante des actes homophobes. Le CFN réaffirme avec force son soutien et notre devoir d’accueil pour nos frères et soeurs réfugiés.

Engagée dans le Collectif Vigilance Intersyndicale Antifasciste (VISA), la FNPOS-CGT est partie prenante de toutes les initiatives que celui-ci prendra pour repousser les forces obscures, fascistes, postfascistes, toujours néfastes à l’action syndicale. Il est impératif que la lutte menée par nos camarades cheminots soit victorieuse. Si tel n’était pas le cas, nous serions tous confrontés, salariés, étudiants, privés d’emploi, retraités à une destruction massive de nos conquis sociaux et de notre modèle de protection sociale.

En résistance à cette casse sociale, la FNPOS CGT propose d’acquérir de nouveaux droits en s’appuyant sur la revendication du 100 % Sécu. Cette revendication s’inscrit pleinement dans la campagne confédérale de reconquête de la Sécurité sociale et dans la campagne fédérale « Emplois, Salaires et Protection Sociale, l’antidote au plan Macron ». La FNPOS-CGT propose à ses syndicats d’impulser une journée d’action pour la défense de la protection sociale dans l’ensemble de ses secteurs.

Les ordonnances Macron, qui se mettent en place, sous couvert de faciliter le dialogue social, contribuent au contraire à professionnaliser l’activité syndicale, voire à acheter certains interlocuteurs. La mise en place du CSE tout comme celle de la gestion des parcours militants dans nos secteurs professionnels en sont de parfaits exemples et nécessite une action revendicative offensive.

Pour que mai 2018 ne soit pas une revanche du patronat sur mai 1968, les délégués du CFN appellent les syndicats et militants à s’inscrire dans les journées de luttes à venir : • Le 22 mai : Journée de grève et de manifestations pour gagner et mettre un arrêt ferme à la politique antisociale du gouvernement • Le 26 mai : Marée populaire • Le 14 juin : Journée d’action des retraités

Et toutes les actions qui s’inscrivent dans une convergence des luttes pour promouvoir nos revendications de progrès social.

« La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat » (Henri Krasucki)

Mots-Clés

Coordonnées

Fédération Nationale CGT des Personnels des Organismes Sociaux
Case 536
263 rue de Paris
93515 Montreuil Cedex
tél : 01 55 82 87 01 / fax : 01 48 59 24 75


Agrandir le plan
Réalisé par Atelier Digitaline et propulsé avec SPIP 2 | Espace privé