Dans la protection sociale, lutter c’est vital
Militant ?
Accueil du site > Nos Professions > MSA > Déclaration FNPOS-CGT INC du 11 octobre (...)

Déclaration FNPOS-CGT INC du 11 octobre 2018

Publié le mardi 16 octobre 2018

Projet MSA 2025/ Orientations CAP 2022 : la MSA se met au diapason ! COLLABORATEURS et CLIENTS, derrière les mots, la casse du modèle social est en marche

Avec le projet MSA 2025 , la MSA poursuit et amplifie sa politique de numérisation à outrance.

Comment parler de « relation humaine » en développant le tout dé-matérialisé et la suppression des lieux de proximité, à grands coups de spécialisations et mutualisations ?

« Gagner en performance pour développer de nouvelles activités » En plus des suppressions de postes imposées par la COG , les services vont voir leurs effectifs encore baisser pour les transférer à ces activiés, inconnues pour l’heure…

Quelles nouvelles activités, quels statuts pour les personnels ? « Industrialiser les processus, automatiser la gestion »

Toujours les mêmes recettes qui transforment les employés en robots, les cadres en garde chiourme. Il faut arrêter avec ces méthodes de travail, donner sa place au qualitatif et à l’intérêt au travail pour les salariés MSA, ne plus parler de qualité de vie au travail mais de qualilté de travail.

« De nouvelles coopérations entre caisses »

Va-t-on vers de nouvelles spécialisations, mutualisations alors que le discours officiel nous parle de pause dans les réorganisations ?

« Associer les collaborateurs à la mise en oeuvre des orientations » Pour quelle reconnaissance ? Malgré l’investissement et la conscience professionnelle de tous, les salaires sont bloqués, les déroulements de carrière quasiment inexistants !

« Appel à contribution auprès des syndicats » La FNE MSA décline avec zèle les ordonnances Macron qui suppriment Délégués du personnel et CHSCT, refuse les propositions des syndicats pour la mise en oeuvre des CSE.

Va-t-elle demander demain aux syndicats quels postes supprimer, où, quand et comment ?

La MSA reprend donc totalement à son compte les « orientations CAP22 » qui osent déclarer :

« Améliorer accessibilité et efficacité avec 50 milliards d’économie dans les services publics » !

Pour la CGT, le guichet unique, la proximité et la qualité du service rendu sont incompatibles avec les suppressions de postes, les mutualisations, la numérisation à outrance.

Le travail doit être reconnu, les salaires augmentés !

Réalisé par Atelier Digitaline et propulsé avec SPIP 2 | Espace privé