Dans la protection sociale, lutter c’est vital
Militant ?

OU VA LA MSA

Publié le mercredi 24 octobre 2018

DEUX RÉUNIONS POUR DÉCOUVRIR LE NOUVEAU VISAGE DE LA FNEMSA OÚ VA LA MSA ?

En seulement 2 réunions, la nouvelle équipe de la FNEMSA nous a montré l’étendue du désastre.

INSTANCE NATIONALE DE CONCERTATION DU 11 OCTOBRE 2018 :

Cette instance où l’on apprend que les gains d’ETP escomptés concernant la DSN et la LURA sont loin, très loin d’être atteints à cause d’une sous évaluation des problèmes techniques !! La FNEMSA apprend « par hasard » à l’heure du tout numérique que le système informatique est obsolète causant de sérieux problèmes au réseau et nous apprenons que l’on va changer tout le parc informatique récemment implanté pour installer Office 365. C’est effarant !!! Que d’argents gaspillés inutilement !!!

Surprenant (ou pas) qu’aucunes directions n’aient fait remonter les dysfonctionnements informatique ?!

Que faut-il ne pas faire pour satisfaire la COG et toucher l’intéressement !!

On y apprend aussi qu’ARSENE (logiciel de gestion des contacts) sensé apporter fluidité et efficience est ingérable et improductif ; que l’entraide va poser de sérieux problèmes notamment sur le calcul de la prime d’intéressement.

Mais heureusement avec OPEX ( nouveau système d’ouverture et de numérisation du courrier) on est sauvé, on va faire un gain de 150 ETP qui n’était pas prévu par la COG afin de montrer au gouvernement notre volonté de bien faire !!!

Et arrêtons de parler de dialogue social de qualité comme prôné par certains syndicats alors que celui ci est inexistant !!!

COMMISSION PARITAIRE PERMANENTE DE NÉGOCIATION ET INTERPRÉTATION DU 18 OCTOBRE 2018 :

La réunion de négociation concernant un accord cadre sur le CSE a tourné au fiasco général !!!

La FNEMSA a seulement écouté les propositions des syndicats en prenant des notes et en hochant la tête.

Puis après une suspension de séance elle est revenue avec ses propositions en deçà de ce qu’elle avait proposé en juin :

Tout est presque laissé aux négociations locales : que ce soit la Commission SSCT (Santé, Sécurité, Conditions de Travail), ainsi que d’éventuels Représentants de Proximité.

La disparité entre caisses va s’accentuer, là où les directions seront en position de force les accords locaux seront conclus à minima.

Que du mépris pour les syndicats de la part de la nouvelle direction de la FNEMSA.

Réalisé par Atelier Digitaline et propulsé avec SPIP 2 | Espace privé