Dans la protection sociale, lutter c’est vital
Militant ?
Accueil du site > Nos Professions > MSA > Parlons salaires

Parlons salaires

Publié le mercredi 21 novembre 2018

Depuis des années, au gré des fusions, réorganisations, spécialisations, mutualisations, les salariés de la MSA sont sollicités pour faire face à des changements de fonctions qui s’ajoutent aux évolutions des méthodes de travail.

Pour quelle reconnaissance ?

La prime dans le cadre des mutualisations ? Ce sont les salariés eux même qui se la payent avec les reports COG des postes non pourvus en 2016.

Les déroulements de carrière : stoppés pour de très nombreux agents mutualisés.

Valeur du point : 0,4 % d’augmentation sur 2 ans, signés par certains syndicats en octobre 2017, payés en juin 2018 ?

On est donc à 0,2 % par an. Comparé à l’inflation (+2,2 % sur les douze derniers mois), cela ne peut être toléré !

Le gouvernement communique beaucoup sur des mesures favorables pour certains, mais ce sont avant tout les plus riches qui en profitent.

Bon nombre de produits de consommation courante et en premier lieu le carburant ne font qu’augmenter, touchant en premier lieu les personnes salariées qui contrairement aux patrons n’ont pas les frais pris en charge par l’entreprise.

Pour les plus jeunes salariés de la MSA, aux salaires proches du smic, il est bien souvent impossible d’assurer à la fois logement et voiture.

On ne peut demander continuellement des efforts aux salariés et ne pas maintenir leur pouvoir d’achat !

Pour la CGT, la question des salaires est déterminante, elle revendique l’augmentation des salaires avec un point à 10 euros.

En MSA, depuis le début de l‘année, la FNEMSA esquive le sujet, refuse de le mettre à l’ordre du jour des CPN pour différents prétextes, le dernier en date étant l’absence d’agrément des 0,4%.

A la demande de la seule CGT la question des salaires sera abordée lors de la prochaine Commission Paritaire de Négociation du 11 décembre 2018.

CFDT, CGC et UNSA ont considéré l’ordre du jour proposé déjà bien chargé, FO était absente à la conférence téléphonique établissant l’ordre du jour.

D’ici là et dans cette perspective, elle propose à ses syndicats, ses adhérents, les salariés, de mettre en débat la question des salaires et des moyens d’action pour exiger l’augmentation des salaires en MSA.

Mots-Clés

Coordonnées

Fédération Nationale CGT des Personnels des Organismes Sociaux
Case 536
263 rue de Paris
93515 Montreuil Cedex
tél : 01 55 82 87 01 / fax : 01 48 59 24 75


Agrandir le plan
Réalisé par Atelier Digitaline et propulsé avec SPIP 2 | Espace privé