Dans la protection sociale, lutter c’est vital
Militant ?
Accueil du site > Nos Professions > Sécurité Sociale > Tous en grève le 29 janvier 2019 pour nos (...)

Tous en grève le 29 janvier 2019 pour nos salaires, nos emplois, nos conditions de travail

Publié le mercredi 16 janvier 2019

Toutes les organisations syndicales réunies le 15 janvier appellent à la grève le 29 janvier 2019 et décident de poursuivre l’action jusqu’à l’obtention des revendications salariales

Nous dénonçons la dégradation de nos conditions de travail, la stagnation des salaires, la baisse des effectifs qui depuis des années ont un impact négatif sur notre santé, notre vie professionnelle et notre vie privée.

Le ras-le-bol social, exprimé actuellement, illustre bien la situation de crise latente vécue par les salariés dans notre pays. Elle explose aujourd’hui à la face de nos dirigeants. Le mouvement des gilets jaunes, la mobilisation lycéenne, les luttes engagées dans la période, démontrent que le monde du travail, la jeunesse, les retraités rejettent massivement la politique antisociale du gouvernement et sont disponibles pour la mobilisation collective.

La répression féroce du gouvernement visant à mettre un terme à l’expression des revendications est inacceptable et nous la condamnons. Les exigences de justice sociale et le retour des services publics de proximité sont au cœur des revendications des salariés des organismes de notre Institution.

Les salariés de nos organismes subissent la double peine :

• Par le gel de la valeur du point et l’absence de déroulement de carrière • Par l’accélération du démantèlement de la Sécurité sociale orchestré par le gouvernement

Il est impératif de poursuivre la mobilisation pour l’évolution de nos salaires, pour nos emplois et nos conditions de travail. La forte mobilisation du 18 décembre a montré à l’employeur la détermination des salariés. Celle du 29 janvier doit être amplifiée pour que le Gouvernement et l’Ucanss répondent favorablement à ces revendications, et demain, les contraindre à ouvrir la négociation avec des moyens conséquents pour la classification.

• L’arrêt des suppressions de postes et le remplacement de tous les départs par des embauches en CDI, • La mise en place d’une classification qui permette un véritable déroulement de carrière avec la reconnaissance des compétences, des qualifications et des diplômes, • La valeur du point à 10 € et le Salaire Minimum Professionnel Garanti à 2 000 € bruts, • L’attribution de mesures immédiates pour tous les salariés en rattrapage de la perte du pouvoir d’achat, • Le respect et le maintien de toutes les dispositions de la Convention Collective Nationale, • Le remplacement de la prime d’intéressement par une prime pérenne d’1/2 mois de salaire avec un minimum de 1 000 €.

P.-S.

Le 29 janvier 2019 Pas un organisme sans préavis de grève ! Tous en grève ! Tous mobilisés !

Mots-Clés

Coordonnées

Fédération Nationale CGT des Personnels des Organismes Sociaux
Case 536
263 rue de Paris
93515 Montreuil Cedex
tél : 01 55 82 87 01 / fax : 01 48 59 24 75


Agrandir le plan
Réalisé par Atelier Digitaline et propulsé avec SPIP 2 | Espace privé